Visite de Sauve

VISITE DE SAUVE le dimanche 24 Avril 2016

  • 10-13h : A Partir de la Place de La Vabre (parc pour les voitures) Visite du village bas, de la Tour de Môle et des hauts de Sauve (Citerne, remparts de l’ancien castrum,…)
  • 13h -14h30 : Déjeuner au restaurant il y en a plusieurs sur le village (Tour de Môle, Bossens, Troquet Toquet, Café de la Gare, etc.) et à l’extérieur (Comptoir de l’Evêque,…)

Ou pour celles et ceux qui préfèrent, picnic dans le jardin des organisateurs de la visite (comme dans le préprogramme) au centre du village avec eau, WC, etc)

  • 14h30 – 18h :On se retrouve au monument aux morts
    D’abord, visite des pousarenques de Bagard et de la Magnanerie puis montée à Mus.
    Pour cette séquence, nous prendrions les voitures pour gagner du temps.
    .

Ce programme peut avoir quelques minuscules changements

Articles liés :


Publié dans Actualités, Agenda | Laisser un commentaire

CALENDRIER DES ACTIVITES 2015-2016

Logo Histoire et patrimoine

Logo Histoire et patrimoine

 

            CALENDRIER DES    ACTIVITES 2016

Mise à jour au 21 décembre 2015

Les « nouveautés », modifications sont en rouge

Cette version annule et remplace les précédentes.

Activité régulière au cours de l’année : chantiers « archives et objets historiques » du château de Bocaud :

1 fois par mois, le 1er samedi du mois, de 9h30 à 12h (suivi d’un apéritif convivial). Phase n°1 : rassemblement, puis pré-classement des archives dispersées dans le château. Phase n°2 : classement et inventaire sous la direction des Archivistes Départementaux. Rendez-vous à 9h30, place Mistral, devant le portail bleu d’entrée du château. Responsable : Alain Peyronnel.

Avril 2016

 

Dimanche 24 avril : visite guidée de Sauve (Gard) (avec l’association « Sauve est là »). La vieille ville, le château des Bermond, les puits à roue, la résurgence du Vidourle…Responsable : O. de Labrusse

Mai 2016

Du jeudi 19 au dimanche 22 mai : voyage annuel de l’association : « Pays Basque » La Côte basque St Jean de Luz, Cambo les bains (les bains et les jardins), la Villa Arnagua (maison et jardins), la Rhune (train à crémaillère), la pelote basque, quelques villages incontournables : Ascain, Sarre, Aïnhoa….Responsables : B. James, N. Philit

Samedi 28 mai : visite du jardin de saint Adrien le matin, Pézenas, l’aprés-midi. Responsable : B. James

Juin 2016

Samedi 4, dimanche 5, 15h, 17h : visites guidées des jardins de Bocaud (Temps des Jardins) (sous réserve des travaux de restauration). Responsable : O. de Labrusse

Pour donner votre avis, se tenir au courant et/ou en savoir plus : consulter le site de l’association : http://jacou-histoire-patrimoine.net/

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour tout renseignement contacter :

Olivier de LABRUSSE, président de l’association olivier.de-labrusse@wanadoo.fr

Jean- Pierre LABBE, secrétaire de l’association labbe194@laposte.net

 

 

 

 

 

Pour donner votre avis, se tenir au courant et/ou en savoir plus : consulter le site de l’association : http://jacou-histoire-patrimoine.net/

Articles liés :


Publié dans Agenda | Laisser un commentaire

L’URBANISATION de la Z.A.C CAYLUS et la SOURCE GAULOISE A Castelnau le Lez, à proximité de JACOU

logohp

La SOURCE GAULOISE (2e siècle avant Jésus-Christ) et

L’URBANISATION du MAS de CAYLUS, à 2 PAS de JACOU…

(vallon des Courtarelles

Dépêchons nous ! …tout va très vite ! (« tout doit disparaitre ? »)

Un patrimoine archéologique, à deux pas de Jacou, à tenir secret ?

Le 22 décembre 2014 (apprécions la date !) un arrêté préfectoral approuve l’urbanisation de la ZAC de Caylus, sur la commune de Castelnau, en limite de Jacou.

Plan d'urbanisme

Plan d’urbanisme

S’ensuit l’Enquête Publique…pendant les vacances de Noël (2014)… (Ce dont, bien sûr, nous avons été largement informés !) On peut consulter, (dans cette période !), le dossier en mairie (fermée pour cause de vacances !) et faire ses remarques. L’enquête est close le 9 janvier 2015.

S’en suivent, pour 3 mois, les fouilles d’archéologie préventive…sur 10 % de la surface des 25 hectares au total.

Les archéologues de l’Institut National de Recherches en Archéologie Préventive (INRAP) avaient prévu une « journée Portes Ouvertes » ( le 15 mars 2015) pour informer la population sur les découvertes. Cette journée a été supprimée par la mairie de Castelnau. Les archéologues ont protesté…en vain : tout est fait pour que les citoyens ne sachent pas…

Depuis quelques jours les bulldozers ont recouvert les vestiges…

…soit parce que, selon la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC), ils n’ont pas d’intérêt,

…soit pour protection de la source si, au vu des rapports de L’INRAP (diffusés dans le public ?), La DRAC décide de la conservation de la source (et d’autres vestiges ? )… (et en informe le public ?)

Cependant des discussions avec les archéologues, des visites sur le terrain, ont permis d’en savoir plus

Les archéologues ont trouvé, fait exceptionnel, une source gauloise du 2e et 1er siècle avant Jésus-Christ, en très bon état, avec ses 10 marches, profonde de plus de 2 mètres, peut-être rituelle (et non un abreuvoir à animaux comme c’était encore écrit sur le panneau du promoteur immobilier !)

Source du Caylus

Source du Caylus

Travaux sur le site du Caylus

Travaux sur le site du Caylus

(Photos O. de Labrusse)

Ce genre de source aménagée, de cette époque, est extrêmement rare.

Tout autour se trouvent :

  • des vestiges de poteries, les énormes « dolia » (700 litres ou plus) pour stocker des provisions,
  • les traces de plantations de vignes,
  • de murs de parcelles,
  • des chemins empierrés,
  • des fossés,
  • des tuiles romaines,
  • de la céramique commune gauloise.

Autre élément intéressant : la tombe à coffret gallo-romaine,

et le curieux empierrement de gros blocs à proximité sur lequel les archéologues s’interrogent…

Tombe gallo-romaine

Tombe gallo-romaine

Cette tombe est un coffret rectangulaire, fait de 4 dalles.

Au fond se trouvait l’urne avec les cendres du défunt, ainsi que la vaisselle rituelle du repas funéraire.

Une amphore, dont le col dépassait du coffret, permettait lors de différentes cérémonies de « verser à boire au défunt ».

Bref, cette zone du mas de Caylus, était intensément mise en valeur par les gaulois, puis les gallo-romains.

Rien d’étonnant à cela : nous sommes à proximité de la ferme gallo-romaine de Bousiges, à 500 m de la voie Domitienne, 1,5 km de l’oppidum de Substantion et du Lez, probablement navigable à l’époque à Navitau.

Localisation des sites

Les sites n°2, 3, 5 sont ceux de Navitau (recouverts par un lotissement…), le n°6 représente la voie Domitienne, le n°8 la ferme romaine de Bouziges, proche du mas de Caylus.

Vallon des Courtarelles

Vallon des Courtarelles

Le vallon des Courtarelles comporte aussi une voie ou un chemin romains en direction de Jacou… (Source : Carte Archéologique de la Gaule. J. VIAL : le Montpelliérais, 34/3, pages 134 et 135, 2003).

Autre patrimoine : l’eau de la « colline des sources » de Caylus

« Colline des sources » : c’est le nom que les anciens de Jacou donnaient à ce secteur.

L’eau de la source gauloise sort, en permanence, du rocher à 2 mètres de profondeur, sous la couche argileuse. Cette eau remplit son bassin jusqu’à 1 mètre de la surface. Lors des fouilles l’eau a été pompée : elle est toujours revenue à son niveau.

A côté d’elle se trouve un ancien puits, récemment « chemisé » : l’eau est à 1 mètre.

Souvent l’eau coule sur la petite route du clos des oliviers au mas de Caylus.

Plus bas, dans la zone des futurs bassins de rétention, les excavations archéologiques sont, encore à la mi-mai, remplies d’eau. C’est autant de bassins… les « rétentions » sont déjà là, avant même l’urbanisation ! (et les nids à moustiques aussi !).

Bassin de rétention

Bassin de rétention

Selon T. Ruf géographe-hydrologue, directeur de recherches, l’on est en présence d’une grande poche d’eau, permanente, à faible profondeur, issue de la roche sous jacente, provenant, pour partie de la colline de Jacou (quartier du tramway et de Bouzigues). Construire sur cette nappe présente des risques. La drainer risque de provoquer des désordres dans le sous-sol, des effondrements. Sans compter que cette eau, très minérale, serait envoyée au Lez.

Au total

Nous ne pouvons qu’attendre avec impatience le rapport de fouilles de l’Institut National de Recherches en Archéologie Préventive (INRAP) (s’il est rendu public ?)

Nous souhaitons que le Service Régional de l’Archéologie (S.R.A) de la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) prenne des décisions favorables quant à la conservation des vestiges significatifs, en particulier la source gauloise.

Enfin que les modalités de l’urbanisation soient revues, en particulier du fait du risque hydrologique, tant pour le vallon des Courtarelles sur Castelnau, que pour la colline de Bouzigues sur Jacou.

Annexe

Faut-il rappeler que la commune de Castelnau, tout au long du XXe siècle, n’a préservé que de très maigres vestiges de son passé antique, que ce soit de l’oppidum de Sextantio (on pouvait encore récemment des vestiges romains dans les déblais d’une maison en reconstruction au quartier du mas du Diable), ou encore la construction du lotissement sur le site de Navitau …

Sources :

  • Photos et visites terrain O. de Labrusse (février et mai 2015)
  • Entretiens de O. de Labrusse avec les archéologues de l’INRAP, en février 2015, et avec T. Ruf en mai 2015
  • VIAL J. : « Carte archéologique de la Gaule. Le montpelliérais 34/3 », 2003, sur Castelnau : pages 134 à 157
  • Réponse de la Drac du 19 mai 2015 au communiqué de presse de T.Ruf du 11 mai

 

Pour en savoir plus, lien avec le site de l’association :

http://jacou-histoire-patrimoine.net/

Articles liés :


Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

 » Mai 2015: l’urbanisation de Caylus et la source gauloise »

8 mai 2015: Lettre d’alerte de T. Ruf au président de la Métropole

– 10 mai 2015: Article de O. de Labrusse : « la source rituelle gauloise et l’urbanisation du mas de Caylus »

– 11 mai 2015: Communiqué de presse de T. Ruf:  » la source gauloise escamotée »

2015.05.08.Alerte Source Caylus-Lettre Ruf à Saurel

2015.05.10( O. de Labrusse) Article ZAC de Cay lus (Castelnau) et fouilles archéologiques

2015.05.11.T.Ruf,La source gauloise escamotée. Communiqué de presse

 

 

Articles liés :


Publié dans Actualités | Laisser un commentaire